Dix choses qu’ils ne faut absolument pas dire lors du premier rendez-vous

Dix choses qu'ils ne faut absolument pas dire lors du premier rendez-vous

Ça y est, l’heure du premier rendez-vous a sonné et vous vous préparez à rencontrer pour la première fois ce charmant garçon avec qui vous avez passé des soirées endiablées à chatter sur votre site de rencontres préféré – ou qui vous a été chaudement recommandé par votre meilleure amie, cela existe encore!

Vous savez certainement comment vous mettre en valeur pour cet événement, mais connaissez-vous les phrases à éviter totalement si vous ne voulez pas transformer ce moment en fiasco?
En voici dix qu’il vous faudra soigneusement rayer de votre discussion pour ce premier rendez-vous:

«Je possède deux chats»: Les chats sont certainement des petits animaux tout mignons mais en réalité, le fait d’en posséder renvoie au mythe de la vieille fille seule et désespérée, qui finit dévorée par ses compagnons à poil. De plus, votre interlocuteur peut être allergique. Mieux vaut attendre pour évoquer ce sujet!

«Le mariage, c’est vraiment super important pour moi!»: Avant d’aborder l’étape 18 de l’engagement, mieux vaut y aller doucement. Pour un homme lambda, ce type de déclaration est le plus souvent terrifiant. Réfléchissez-y à deux fois avant de déclarer vos ambitions familiales.

«Mon ex est mon meilleur ami»: L’amitié homme-femme est déjà difficile à concevoir, alors ce genre de relation avec un ex est tout bonnement de la mascarade! Votre prétendant n’y verra qu’un nid à problèmes et cherchera illico à ne pas se mêler à cet imbroglio.

«Tous les hommes que je rencontre sont des nuls»: Voilà une phrase qui va bien faire cogiter en face de vous. Il risque de se demander s’il n’en est pas un lui-même, puis va vite se dire que c’est peut être vous le problème. A éviter!

«Je suis une princesse»: La vie n’est hélas pas un conte de fées. Et ce mot si joli va être entendu par monsieur comme «je suis vénale».

«Je passe tous mes week-ends en famille»: Ah mais c’est très bien d’être proche de sa famille. Sauf que la perspective de rencontrer précipitamment la potentielle belle-famille est un répulsif assuré pour les mâles.

Et voici quatre autres phrases à prohiber qui se passent d’explications:

«Je te trouvais bien mieux sur ta photo de profil…»
«Désolé, il faut que je prenne cet appel, c’est mon mari!»
«C’est quoi ton nom, déjà?»
«Je t’aime».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site

*