Les préservatifs idéaux pour prostituées

Si vous êtes prostituée ou que vous êtes d’une façon ou d’une autre une travailleuse du sexe, il est important de faire usage des préservatifs disponibles.

Une capote permet par exemple non seulement d’éviter une grossesse non désirée, mais diminue aussi grandement la chance d’attraper une maladie sexuelle. Cet article clarifie quelques des nombreux préservatifs qui évitent un ventre gonflé.

La pilule contraceptive
… ou plus souvent appelée “la pilule”, est le préservatif pour femmes par défaut pour éviter d’être enceinte.
Il existe deux sortes de pilules, (1) celles avec semaine d’arrêt et (2) celles sans.
C’est surtout chez ces dernières qu’il est important de respecter l’ordre de consommation des pilules, car quatre d’entre elles ont un tout autre effet que les vingt-huit autres.
Dans la pilule il y a des hormones qui surviennent quand l’ovule est fécondé. La conséquence est que vous ne pouvez plus être fécondée.
Peu importe la forme, “La pilule” est de nos jours est le préservatif le plus fiable, si seulement elle est utilisée a bon escient.

La piqure contraceptive
Qui n’est en fait rien d’autre qu’une variante de la pilule normale. La plus grande différence est que tous les trois mois – souvent le lors du premier jour des règles – une hormone est injecté dans le corps.
Tout comme la pilule contraceptive, la piqure évite la fécondation de l’ovule. La piqure contraceptive est disponible à la pharmacie, mais la prescription et administration d’un médecin est nécessaire.
Le docteur met la pilule dans le grand fessier, et l’hormone est intégrée dans le sang peu à peu. La piqure contraceptive est aussi fiable que la pilule normale et vous protège pendant 89 jours maximum.
Il est donc important de rendre visite à votre docteur régulièrement pour une nouvelle piqure.

Le timbre contraceptif
Un autre préservatif qui permet d’éviter la grossesse, on l’appelle aussi “ le patch”.
Il s’agit d’un autocollant de 4×4 cm et contient deux hormones pour femmes qui font en sorte que l’ovule ne murisse.
C’est par la peau qu’ils fournissent une faible quantité d’hormones. À même titre que les pilules et piqures, une prescription du médecin est obligatoire.

Le Dispositif intra-utérin (DIU) (ou stérilet)
Ce préservatif n’est là qu’en tant que second choix, si vous ne supportez pas ceux ci-dessus, car il est moins fiable. Le stérilet est un petit objet en plastique qui est placé dans la cavité utérine.
Il y a deux sortes : le DIU en cuivre et le DIU hormonal. Le premier n’affecte pas les menstruations, qui continuent, ni le reste, tandis que le DIU hormonal arrête les menstruations.

Stérilisation
Si vous êtes certain à 100% que vous ne voulez (plus) d’enfants, optez pour la stérilisation, qui est la plus sûre. Attention, une femme ne peut être stérilisée que chirurgicalement.
La stérilisation est peut-être une solution permanente en comparaison avec les solutions ci-dessus, elle n’offre toutefois aucune protection contre les maladies sexuellement transmissibles.
Source : infosexwork.be



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site

*