Les jeunes préfèrent la romantique au sexe

Chaque génération de parent râle sur la libido illimitée de la jeune génération. Mais est-ce justifié ? L’humanité évolue-t-elle en une bande lascive d’obsédés sexuels qui veulent niquer à tout moment de la journée ?

L’université d’Utrecht et l’Université D’État de Groningue sont occupées depuis quatre ans avec une enquête sur le sexe et les jeunes. Ils ont fait 1300 enquêtes chez des jeunes d’entre onze et quinze ans. Ils demandèrent en plus à 183 jeunes d’écrire un journal intime. Le résultat semble indiquer que les parents se font trop de soucis à propos du comportement sexuel de leurs enfants.

Les parents sont importants

Les jeunes ne parlent quasi pas de sexe avec leurs parents, mais uniquement de la romantique. Au plus la communication entre parent et enfant est bonne, au plus tard l’enfant sera actif sexuellement. Ils l’apprécient aussi plus, car le plaisir vient d’une meilleure image de soi. Ceux ayant fait moins d’études sont actifs sexuellement plus vite que les autres, ayant étudié plus.

Porno en ligne dangereux

Selon les enquêteurs, il est dangereux pour les jeunes de regarder trop de porno en ligne. Cela crée de mauvaises espérances et les adolescents inexpérimentés ont du mal à définir la limite entre réalité et fiction. Même si c’est principalement les garçons qui regardent ces vidéos, elles peuvent aussi avoir des conséquences négatives sur la fille. Elles reçoivent une image de soi négative et ont peur de ne pas « prester » au niveau des stars du porno.

Les chercheurs veulent rassurer les parents et peuvent désormais le prouver, les jeunes ne sont pas aussi accro au sexe qu’on le pense habituellement. C’est le rôle du parent de communiquer ouvertement et honnêtement avec leurs enfants, et d’éviter le surplus de porno. C’est ainsi que « la jeunesse d’ajourd’hui » se portera le mieux.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site

*