Impôt sur le sexe au Kazakhstan

Il y a deux choses qui ne sont pas souvent associées à l’humour : le Kazakhstan et l’islam. Le Kazakhstan a été ridiculisé par le type Borat et ils n‘en étaient pas contents. Les musulmans semblent prendre leur religion très au sérieux, alors que les juifs et les chrétiens mettent en général mieux leur religion en perspective. Il est donc compréhensible que la «taxe sur le sexe» au Kazakhstan soit prise au sérieux dans les médias occidentaux. Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette taxe bizarre?

Les nouvelles règles

Un rapport sexuel de 14 minutes au maximum si vous êtes marié à un Kazakh coûtera 1 $ -, avec 50% de réduction si au moins une personne parle la langue nationale.

  • Le sexe si vous n’êtes pas marié sera mis au tarif de 2,50 $ supplémentaires.
  • Une aventure d’une nuit commence à 7 $, -.
  • Les homosexuels devront payer au moins 10 $, -.
  • Des actes « spéciaux » ne coûtent pas moins que 18 $, – .
  • Il y a des coûts supplémentaires pour les hommes « bénis par la nature » et pour les étrangers.

Si vous êtes un étranger gay béni par la nature qui veut essayer une nuit de fantasme avec un étranger, nous vous recommandons d’apprendre la langue pour minimiser quelque peu les coûts …

D’où vient cet impôt?

La proposition ne vient pas du gouvernement, mais du chef musulman Murat Telibekov. Il a publié la liste sur Facebook. Est-ce sérieux ou une blague? Comment pouvez-vous vérifier cela? Cela semble être une critique satirique du gouvernement, qui a récemment adopté une loi à propos de la cueillette des fruits. Donc, c’est probablement une blague sur la pléthore de lois et règlements, et que les médias étrangers ont pris comme une proposition sérieuse. Peut-être que les musulmans au Kazakhstan sont beaucoup plus drôles que nous le pensions!



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site

*